Valerian Goalec Used for a time N°4

L’eau fait partie de ces ressources naturelles que l’on a considérées longtemps comme illimitées mais cette abondance n’est que relative. Si le cycle de l’eau en fait une ressource renouvelable, on commence à réaliser que la croissance des populations et des activités humaine compromet sa capacité de renouvellement et que sa qualité se dégrade en raison de la pollution. Car si l’eau recouvre près de 70% de la surface de la terre, moins de 1 % est véritablement disponible pour les êtres vivants qui en dépendent. 

À l’emplacement de l’ancien étang Saint Jean, Valérian Goalec (FR, 1986) évoque, avecUsed for a time, No. 4, le cycle de l’eau en créant une nouvelle série de sculptures fontaines dont la particularité de cette version est d’être autonome. Il utilise ainsi, selon la manière des vases communicants, la pression naturelle de l’eau contenue dans la cuve de récupération pour alimenter les objets réceptacles, ceux-ci laissant l’eau s’écouler au dehors goutte à goutte et se répandre sur le sol.  Se faisant, il symbolise la gestion de l’eau par l’homme à une période où sa raréfaction s’amplifie et ainsi, l’urgence pour notre société à prendre de soin des ressources naturelles. 

Cette oeuvre a été présentée dans le cadre de « Comme un imaginaire », événement organisé les 5 et 6 octobre 2019 dans le cadre des 60 ans de la métropole du Grand Nancy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *