Territoire #5

Territoire, c’est un programme de performances dans l’espace public qui a lieu à Nancy durant l’été. Territoire, c’est onze artistes invité·e·s à réfléchir et questionner, à travers leurs pratiques respectives, l’usage de la ville et de ses espaces. Territoire, c’est ainsi la rencontre entre l’inattendu, l’insolite et le quotidien, c’est une invitation à regarder et pratiquer la ville autrement.

La peinture n’existe pas, il n’existe que des peintures

Selon le peintre belge Walter Swennen « la peinture n’existe pas, il n’existe que des peintures ». Ce qui finalement existe, « ce sont des choses, des objets ». En isolant ainsi la peinture/matière en tant qu’objet, ce médium devient peut-être aujourd’hui le seul parmi les autres à confronter le spectateur a un « tout » direct et instantané. Il représente un espace temps en lui même.

Territoire#4.5

L’état d’urgence sanitaire impose des restrictions à l’usage de l’espace public. La programmation de Territoire s’en trouve ainsi affecté avec le report de la quasi-totalité des performances prévues. Néanmoins, ces contraintes, en imposant une limitation aux conventions régulant l’espace public, renforcent les interrogations portées par les artistes dans le cadre de Territoire. Ce sont ces

Estelle Chrétien « Affichage libre »

Le travail d’Estelle Chrétien s’appuie sur ses rencontres avec des situations, des événements qui vont déclencher une envie de faire, une envie de dépasser le cadre du quotidien pour en offrir une relecture.  Estelle Chrétien est imprégnée par la ruralité où le rapport au monde s’inscrit dans la réalité tangible et sensible de la nature,

Valerian Goalec Used for a time N°4

L’eau fait partie de ces ressources naturelles que l’on a considérées longtemps comme illimitées mais cette abondance n’est que relative. Si le cycle de l’eau en fait une ressource renouvelable, on commence à réaliser que la croissance des populations et des activités humaine compromet sa capacité de renouvellement et que sa qualité se dégrade en

Territoire #3 : Anna Byskov

Anna Byskov se constitue au fil des ans une bibliothèque en perpétuelle évolution de formes et de gestes qu’elle utilise ensuite jusqu’à contentement, voir jusqu’à épuisement. En expérimentant à chaque fois de nouvelles combinaisons, elle cherche à atteindre ce point d’équilibre où le langage créé par ces différents agencements traduira alors parfaitement sa pensée.

Process time

Process time est la période au cours de laquelle une ou plusieurs données sont transformées en un pro- duit fini par une proécdure de production. Une entreprise cherchera généralement à minimiser ce temps de traitement pour un bien particulier sans compromettre sa qualité au point où les consommateurs en achèteraient moins.