Thomas Julier_On display

« Une représentation c’est un processus de construction à partir de l’action de la réalité sur nos sens mais également des acquis de notre mémoire, des fantasmes qui nous font privilégier certains aspects plutôt que d’autres. Cette construction est ensuite projetée sur le réel » (1) La pratique de Thomas Julier se déploie à travers l’image, fixe

Julie Freichel_Faith to Face (part 2)

Cette exposition de Julie Freichel est un portrait, un portrait multiple. Celui d’un homme, d’une communauté, d’un territoire mais aussi, par miroir, le sien. C’est en effet à partir d’une expérience très personnelle qu’est né ce travail. Celle d’une rencontre avec ce que l’on appelle communément un homme de Dieu, des discussions issues de cette

Territoire #5.5

Festival de performances dans l’espace public, Nancy 30 & 31 juillet avec Céline Ahond, Rachele Borghi (IT), Ana Colute, Paola Daniele (IT), Marinette Dozeville, O.K. Kalonji, Camilla Penzo, Slavina (IT/ESP) & Aïda Patricia Schweitzer (LU). Territoire, c’est un programme de performances dans l’espace public qui a lieu à Nancy durant l’été. Territoire, c’est neuf artistes invitées  à

Julie Deutsch_Urvarà

L’exposition de Julie Deustch Urvarà* est un portrait du territoire du Plateau de Haye ou plutôt des territoires car comme l’indique Vinciane Despret, dans son livre Habiter en oiseaux,  « il n’y a pas une manière de faire territoire, mais de multiples formes… ». C’est justement ces différentes façons de vivre le plateau qu’évoque Julie Deustch à

Helen Anna Flanagan & Marijke De Roove_and then she said  » You have a future, but it looks a lot like your past »

« Je parlerai de l’écriture féminine : de ce qu’elle fera. » And then she said, “You have a future, but it looks a lot like your past” est un projet collaboratif d’Helen Anna Flanagan et Marijke De Roover. Le film que les deux artistes ont réalisé s’articule autour de L’Écriture féminine. Cette théorie analyse les relations

Julie Freichel_Faith to face

Cette exposition de Julie Freichel est un portrait, un portrait multiple. Celui d’un homme, d’une communauté, d’un territoire mais aussi, par miroir, le sien. C’est en effet à partir d’une expérience très personnelle qu’est né ce travail. Celle d’une rencontre avec ce que l’on appelle communément un homme de Dieu, des discussions issues de cette

(Re-)sentir tous les jours / Techniques de résistance.

L’exposition (Re-)sentir tous les jours / Techniques de résistance présente les œuvres d’artistes, militants, chercheurs et architectes qui créent quotidiennement des formes alternatives de connaissances, de soins et de communautés. Les travaux exposés interrogent les comportements culturels qui façonnent les normes et les perceptions et recoupent des questionnements sur l’affectivité, la sexualité et la santé

Territoire #5

Territoire, c’est un programme de performances dans l’espace public qui a lieu à Nancy durant l’été. Territoire, c’est onze artistes invité·e·s à réfléchir et questionner, à travers leurs pratiques respectives, l’usage de la ville et de ses espaces. Territoire, c’est ainsi la rencontre entre l’inattendu, l’insolite et le quotidien, c’est une invitation à regarder et pratiquer la ville autrement.

La peinture n’existe pas, il n’existe que des peintures

Selon le peintre belge Walter Swennen « la peinture n’existe pas, il n’existe que des peintures ». Ce qui finalement existe, « ce sont des choses, des objets ». En isolant ainsi la peinture/matière en tant qu’objet, ce médium devient peut-être aujourd’hui le seul parmi les autres à confronter le spectateur a un « tout » direct et instantané. Il représente un espace temps en lui même.

Territoire#4.5

L’état d’urgence sanitaire impose des restrictions à l’usage de l’espace public. La programmation de Territoire s’en trouve ainsi affecté avec le report de la quasi-totalité des performances prévues. Néanmoins, ces contraintes, en imposant une limitation aux conventions régulant l’espace public, renforcent les interrogations portées par les artistes dans le cadre de Territoire. Ce sont ces